dimanche 30 octobre 2011

Poucet et son ami

Deuxième livret de la méthode de lecture mixte R. Charlot et H. Géron, les illustrations sont de François Garnier, présente édition librairie Hachette, 1977.
Henri Géron était le cousin de Madeleine Girault, institutrice, épouse de André Rossignol, instituteur (éditions Rossignol : 600 tableaux de leçons de choses, d'histoire, géographie, élocution...)

La méthode "Poucet et son ami” comprenait :
- 5 livres de lecture
- 2 cahiers d'exercices
- 2 petits livrets pour le maître
- 3 séries d'images de lecture avec cadre en bois : 52 tableaux (75 x 90 cm), 48 images (36 x 53 cm), 52 images (20 x 25cm)
- 1 série d'affichettes (20 x 25 cm) avec cadre

J'ai appris à lire avec Poucet et son ami :) Il vient d'être réédité chez Encre Violette, premier et deuxième livrets réunis (sorti le 17/10/2011) je viens de le recevoir, il est superbe.







5 commentaires:

victoire a dit…

Quel plaisir de tourner les pages de ce livre de lecture! Merci pour ce petit bonheur!

Bethany Hissong a dit…

Maybe you should have been an elementary school teacher! Or at least worked in education publishing! Thanks for sharing the photos of your books!

vero a dit…

Poucet, l'écureuil que de souvenirs !!!!!!merci de cette page nostalgie

minabulle a dit…

C'est drôle, j'ai une grande affiche de ce bouquin, trouvée en brocante! Je suis archi fan! Une belle source d'inspiration ;o)

Claudie a dit…

J'ai appris à lire avec Poucet et son ami. A 4 ans. Je ne pouvais m'empêcher de suivre les leçons des grands dans cette classe plusieurs cours.
Une méthode mixte, comme une évidence. Le pur bonheur de comprendre et faire fonctionner l'écrit.
Des méthodes de lecture, j'en ai connu beaucoup, j'en ai fait mon métier. Aucun ouvrage ne m'a autant plu. Ce qui ne veut pas dire qu'il n'en existe pas d'aussi bon. Ni qu'il soit indispensable d'utiliser un manuel et tous les produits périphériques proposés (mais ça gagne bien du temps et du travail à l'enseignant)
Je sais aussi que les thèmes des textes de celle-ci n'auraient plus, depuis longtemps, la magie qu'elle avait dans le contexte qui fut celui de cette époque. Et du village où j'habitais. L'identification a joué à plein. J'ai toujours le livre, quelque part. Et même en double, peut-être, mon père me l'a trouvé dans une brocante. Merci de lui avoir rendu hommage.